La Revue du vin de France Dégustations Vins du Languedoc

Sybil Baldassarre à La Graine Sauvage (Faugères)

Par Pascaline Lepeltier Revue du Vin de Frrance

Mis à jour le 03/07/2020 à 11:54


Sur les hauteurs de Cabrerolles, Sybil Baldassarre, passionnée d’ampélographie, replante des cépages blancs historiques du Languedoc.


Il faut venir d’ailleurs et une passion exigeante pour s’installer sur le plateau schisteux de Faugères et se consacrer aux blancs sur cette terre languedocienne de rouges. Impressionnante dès son premier millésime, Sybil Baldassarre, jeune Lombarde, est une vigneronne convaincue et remarquable.

Gourmande et curieuse dès sa jeunesse lombarde, Sybil Baldassarre suit sa passion du vin en intégrant le master d’œnologie de Turin, spécialité ampélographie. De multiples stages au château Tour des Gendres auprès des De Conti du côté de Bergerac sont autant d’épiphanies la poussant à préférer la vigne et la recherche.

En 2013, elle prend la gestion d’un domaine voisin avec son compagnon, Alexandre Durand. Expérience à l’opposé de leurs convictions, ils décident de s’installer chacun à leur compte, et sous un climat plus ensoleillé (le domaine d’Alexandre s’appelle Pèira Levada).


Renfort des figures de l'appellation

Sur les hauteurs de Cabrerolles, à l’ouest de Faugères, Sybil Baldassarre tombe amoureuse d’une parcelle isolée de 2,5 hectares de grenache blanc, vermentino, roussanne et marsanne. Claude Bourguignon, spécialiste des sols, confirme le potentiel à blanc de ces schistes fissurés d’altitude, et une campagne de crowdsourcing permet à la jeune Italienne de se lancer en 2015, avec le renfort des figures de l’appellation comme la fratrie Andrieu du Clos Fantine.

Quatre cuvées sont normalement proposées mais les derniers millésimes ont demandé à Sybil Baldassarre de s’adapter au petit volume de vendange (sécheresse et mildiou). Tout en la confortant dans ses choix agronomiques : agriculture biologique, non labour, plantation d’un conservatoire de cépages blancs historiques tels œillade et carignan blancs, terret… plus adaptés que la roussanne ou la marsanne.


Des vins déjà convaincants

Malgré ces difficultés, la gamme, vinifiée sans soufre, impressionne par sa précision. Les cuvées Vermentino et surtout Rocalhas, un assemblage où la part de roussanne et de marsanne diminue chaque année au profit du grenache blanc, sont des modèles d’expression fraîche de salinité tannique de schistes transcendant le variétal. Des vins de conviction forte et déjà convaincants, encore loin d’avoir révélé tout leur potentiel.


  • Facebook

Verres de Vignes

07 66 28 34 01

Nucleum - Bâtiment INESS
 30, avenue Dr Paul Pompidor 
- 11100 Narbonne - France

©2020 Verres de vignes tous droits réservés - Mentions légales et crédits

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.